Sélectionner une page

Depuis plusieurs années, les grands acteurs de la téléphonie mobile se sont lancés dans la chasse à l’écran OLED pliable. Si certains d’entre eux tâtonnent encore sur le projet, d’autres semblent avoir finalement trouvé la formule magique. Parmi les marques qui ont confirmé leur intention de commercialiser des smartphones pliables dans les prochains jours, Xiaomi est une référence. Il y a quelques semaines, Evan Blass a publié une vidéo démo dans laquelle on voit Lin Bin, président de la marque, manipuler son écran pliable pour montrer comment fonctionne ce nouvel appareil. Mais, le manque d’informations officielles sur le sujet augmente le doute dans le rang des utilisateurs qui attendent ce lancement depuis 2016. S’agit-il d’une information vérifiée ou un nouveau gadget fake ? Faisons le point !

Bon à savoir sur le design du smartphone pliable de Xiaomi

Ces dernières années, l’écran pliable fait couler beaucoup d’encre. Si 2018 a été l’année de l’encoche, 2019 se pointe comme celle des smartphones pliables ! En effet, plusieurs informations circulent sur le sujet et font état de ce que les concepteurs s’activent plus que jamais sur ce type de terminal. Début janvier, Evan Blass faisait fuiter une vidéo d’un smartphone pliable de la gamme Xiaomi. Quelques semaines plus tard, la marque chinoise publie un aperçu de son produit qui serait en cours de conception depuis plus de deux ans.

À l’instar de ses concurrents, Xiaomi dévoile un prototype pratique et attractif. À s’en tenir à la vidéo démo, le smartphone pliable de chez Xiaomi est un appareil probant. En effet, la taille et le format de cet écran pliable semblent plus conventionnels que ce qu’on constate sur les modèles des concurrents. Contrairement au smartphone pliable de Samsung par exemple, l’utilisateur n’a pas besoin d’ajouter un second écran pour pouvoir plier l’appareil vers l’extérieur. Cette particularité profite fort bien au design qui semble plus abouti. Par ailleurs, la prise en main est aisée. Mais, peut-on se fier à cette vidéo ?

Evan Blass se montre plutôt prudent et averti : « Je ne peux pas parler de l’authenticité de la vidéo ou du produit, mais il serait fabriqué par Xiaomi selon mes sources. » On voit pourtant dans la vidéo un téléphone intelligent qui peut être utilisé comme une tablette. Il suffit pour l’utilisateur de le plier deux fois vers l’arrière pour obtenir un smartphone à allure plutôt compacte, dont les bords d’écran sont plus ou moins arrondis.

Pour une vidéo de moins d’une minute et tournée dans un environnement un peu sombre, il est difficile d’en dire plus sur le design général de l’appareil, son épaisseur et ses capteurs photo. On sait cependant qu’il faut rabattre les volets droits et gauches à l’arrière pour plier l’écran. Dès lors, l’utilisateur dispose d’une surface d’affichage standard pour une utilisation plus pratique.

L’écran du smartphone pliable de Xiaomi

Si la faible qualité de la vidéo ne permet pas d’avoir des informations pertinentes sur le design de l’écran pliable, on y voit néanmoins un appareil ressemblant au smartphone pliable de Samsung. Avec une dalle flexible, ce téléphone intelligent offre un meilleur niveau de confort et une prise en main rapide. Son écran est très large et peut être plié de chaque côté afin de lui redonner une taille plus pratique. Grâce à sa technique de fabrication particulière, l’interface s’adapte automatiquement à la taille de l‘écran pliable. L’utilisateur accède alors plus aisément au contenu et peut modifier la taille d’affichage de l’appareil.

L’une des choses qui frappent dans cette vidéo, c’est bien évidemment la finesse des bords de l’écran pliable. Ce modèle n’a rien à envier au smartphone pliable de Samsung ni au terminal de Royole. En effet, l’écran pliable de Xiaomi se rabat aisément à l’arrière en se pliant sur les deux extrémités. En ce qui concerne le rayon de courbure de l’écran, il faut dire qu’il s’agit d’une révolution, puisqu’il est possible d’obtenir un smartphone assez fin comparativement aux autres modèles.

En outre, la facilité pour Android à gérer les smartphones pliables est tout à fait magique. Elle constitue d’ailleurs une surprise pour les uns et une confirmation d’efficacité pour les autres. En effet, certains fabricants avaient annoncé que leur système d’exploitation mobile pourrait gérer nativement les différents affichages. Mais, jusque-là, les utilisateurs restent sur leur soif. À quand la solution définitive ? Seul le temps nous le dira.

L’interface utilisateur du smartphone pliable de Xiaomi

Au-delà de la vidéo démo, aucune information concrète n’est donnée pour le moment. On observe toutefois que l’interface utilisateur est plus ou moins fluide. En effet, la vidéo s’ouvre sur le terminal déplié dans un format tablette d’environ 8 pouces de diagonale. Ensuite, Lin Bin fait défiler du contenu avant de le plier pour avoir un format smartphone. Il obtient alors une surface d’affichage plus petite et plus adaptée à une utilisation en mode « téléphone mobile ». En outre, le passage du format tablette à celui de smartphone se fait sans aucune difficulté. Il suffit de quelques gestes pour plier votre terminal. Précisons cependant que l’environnement logiciel utilisé par l’appareil est fortement contrôlé.

D’après certaines rumeurs, ce smartphone pliable serait réservé aux ingénieurs. D’autres pensent qu’il s’agit plutôt d’un appareil accessible à tout le monde. Quel que soit le cas, on s’attend à une réelle révolution dans l’univers des outils informatiques.

Autres caractéristiques du smartphone pliable de Xiaomi

Lorsqu’il est complètement ouvert, l’appareil ressemble fortement à une tablette. Mais, lorsque Lin Bin le tourne à l’horizontale et replie légèrement les côtés vers l’arrière, il devient un smartphone. Une fois plié, l’appareil présente un angle de pliure suffisant qui ne laisse aucun espace entre l’écran et les rabats. Il reste néanmoins une surface visible réduite en largeur, ce qui permet de manipuler l’appareil avec une seule main. Au dos, les deux côtés pliés sont toujours allumés. Cependant, ils n’ont aucun rôle fonctionnel. Même si la vidéo n’est pas totalement convaincante sur l’aspect pratique de l’appareil, elle représente une révolution qui pourrait se concrétiser dans les prochains jours.

Si cet appareil de chez Xiaomi s’annonce très pratique, des questions demeurent en ce qui concerne son épaisseur lorsqu’il est replié. Face à cette inquiétude, Evan Blass précise que l’interface de l’écran se rapproche de celle de MIUI, qui est un dispositif propre au fabricant chinois. Quant au nom du produit, les pronostics fusent de toute part. Pour les uns, Xiaomi pourrait baptiser son smartphone « Fix Flex » ou « Dual Flex ».

Quel budget pour s’offrir cet appareil ?

En faisant une brève présentation de son smartphone pliable, Xiaomi signale qu’elle travaille toujours sur le projet. Le fait de ne pas fournir plus d’amples informations serait peut-être une tactique pour frapper un grand coup dans les prochains jours. On peut donc entrevoir que la bataille des smartphones pliables sera particulièrement intéressante en 2019.

Si les premiers prix annoncés chez les autres concepteurs font froid dans le dos, on pourrait s’attendre à ce que le second géant chinois applique sa politique tarifaire particulièrement agressive à son produit. Comme c’est le cas pour d’autres produits Xiaomi, les utilisateurs pourraient s’offrir leur premier smartphone pliable à un prix qui défie toute concurrence.

Pour ce qui est de la date du lancement, il n’existe aucune information précise pour le moment. On comprend donc que Xiaomi préfère garder sa discrétion habituelle. En attendant d’avoir du nouveau sur le sujet, restez connecté !